A la rencontre du groupe d'amis qui organise les Startup Weekends au Maroc

Au Maroc les startup weekends rencontrent un grand succès. Huit weekends ont été organisé en l’espace de deux ans dans le royaume et 142 idées ont été pitché.

Au moins 8 startups ont été lancé suite à ces évènements, explique l’AMPII, l’Association Marocaine pour la Promotion de l’Ingénierie Informatique, un groupe d’amis qui a choisi d’organiser des Startup Weekends pour encourager l’entrepreunariat dans leur pays.

Les Startup Weekends sont ces évènements de 54 heures organisés à travers le monde pour encourager les aspirants entrepreneurs à pitcher (présenter) leur idée, monter une équipe et développer un prototype. A la fin du weekend, les participants pitchent leur projet devant un jury dans l’espoir de gagner un prix, de l’aide ou du mentorat.

Au Maroc, c’est l’AMPII qui a organisé tous les Startup Weekends, afin de promouvoir l’innovation et et encourager le partage du savoir dans l’espoir de de créer des success stories locales qui inspireront les jeunes marocains.

Ce qui fait une bonne startup

Les projets sont assez similaires, m’explique Redouane Dahmouni, un des members de l’AMPII, ils tournent autour des appli mobiles, du ecommerce et des réseaux sociaux. Certaines idées se détachent du lot cependant, comme ce projet de ferme de crocodiles. L’équipe espère que cela sera de plus en plus vrai à l’avenir. Quelle que soit l’idée, c’est l’exécution qui fait toute la différence. 

Parmi les 8 projets issus des Startup Weekends marocains et qui seraient en train d’être développés selon Redouane Dahmouni, deux sortent du lot. JabekLah, aussi connu sous le nom de HelpMoi, était finaliste du SW Battle, un concours international ouvert à toutes les startups ayant participé à un Startup Weekend.  Redouane Dahmouni a aussi fièrement évoqué iPadian, une startup qui a pour objectif de transformer n’importe quel PC en une tablette et qui a levé 40 000 US$ aux Etats-Unis.

Selon Redouane Dahmouni, pour en arriver là, les apprentis entrepreneurs doivent :

  • être ouvert d’esprit, être ouvert à des idées folles, nouvelles
  • écouter et poser des questions
  • croire à son potentiel et à son idée et ne pas se sous-estimer.

Des projets ambitieux pour 2014

Plusieurs acteurs de l’écosystème au Maroc ont été séduit par la jeune équipe. Le CNRST propose ainsi aux lauréats du Startup Weekend Rabat d’être incubé au sein de leur incubateur. Un autre acteur majeur pourrait rejoindre l’AMPII dans l’organisation d’une tournée de Startup Weekends dans toutes les universités marocaines.

Redouane Dahmouni et ses amis veulent maintenant « viser plus large », en organisant des évènements dans plus de villes et en proposant de nouveaux formats d’évènement, comme un « Mini MBA de 2 jours » similaire au programme NEXT, une Startup Academy qui rassemblerait tous les lauréats des différents SW au Maroc ou encore un Startup Academy Program pour former les mentors et les initier au concept de Lean startup. Mais, tous ces projets dépendront de la capacité de l’AMPII de lever des fonds ! 

Share

Related Articles