Recyclage + crochet = une solution originale pour combattre la pauvreté en Arabie Saoudite ?

[arabe]

Lors de notre Mix N’ Mentor à Riad, nous avons discuté avec Diana Rayyan, fondatrice d'Ateeq, une startup sociale qui a lancé, il y a quelques mois, Trochet, sa première initiative à destination des saoudiennes en difficulté.

Trochet tire son nom du mix entre "trash" (déchet) et "crochet". En effet, Ateeq fournit des sacs en plastique utilisés à des saoudiennes pour qu’elles puissent les utiliser pour produire des produits originaux en tricot ou crochet comme des dessous de verre, des poufs, des oreillers et même des nouveaux sacs. Trochet s’occupe ensuite de la vente de ses sacs et utilise les bénéfices pour venir en aide aux femmes de la communauté Trochet.

« Au départ, nos clients et les femmes avec lesquelles nous travaillons étaient réticents à l’idée de travailler avec des sacs en plastique déjà utilisés. Après avoir vu l’accueil très positif du public lors de notre lancement, cette réticence s’est évaporée. Notre communauté de femmes et de clients s’agrandit de jour en jour, explique Diana Rayyan. »

Apprenez-en plus sur le "upcycling" et Ateeq dans cette courte vidéo.

 

Lire en

Partager