Direction la Silicon Valley et le programme Google for Entrepreneurs pour la startup égyptienne Instabug

MISE A JOUR : La startup cairote Instabug, diplomée de Flat6Labs, a été sélectionnée pour participer au premier Google for Entrepreneurs. Elles seront huit startups en tout à décoller pour la Silicon Valley, rapporte GigaOm. Pendant 2 semaines, ces startups des quatre coins du monde rejoindront Blackbox Connect, un accélérateur lancé en 2011, et sa "Blackbox Mansion" à Palo Alto pour y apprendre à pitcher aux investisseurs et à peaufiner leur produit.

Depuis que Moataz Soliman et Omar Gabr ont lancé, en juin 2012, la version beta de Instabug, une plateforme pour signaler les bugs sur les applis, ils l'ont testé auprès de 250 développeurs dans 30 pays différents et ont gagné le MIT Enterprise Forum Arab Business Plan Competition.

La plateforme, qui a été officiellement lancée en avril dernier, permet à ses utilisateurs de rapporter des bugs aux développeurs en secouant leur téléphone et en utilisant un surligneur, un pinceau et du texte pour faire ressortir le problème. 

Grâce au SDK, le software development kit, les développeurs peuvent obtenir des statistiques en temps réel leur permettant de suivre chaque problème individuellement. Instabug est aussi compatible avec les principaux logiciels de rapport de bug ; les développeurs qui préféreraient conserver leur logiciel actuel peuvent ainsi accéder à leurs données sur d’autres plateformes comme Bugzilla.

InstabugInstabug regroupe les bugs similaires, réduisant ainsi le nombre de feedbacks que reçoivent les développeurs.

Le service est maintenant en beta grand public. « Grâce aux feedbacks reçus pendant la première phase de beta, nous avons ajouté beaucoup de nouvelles fonctionnalités, explique Moataz Soliman. Nous avons aussi complètement refait notre site et notre software development kit (SDK). »

La grande nouveauté, c’est que les développeurs peuvent personnaliser l’interface d’Instabug en fonction de la charte graphique de leur appli. Instabug compte monétiser son service en offrant des services payant aux développeurs professionnels qui ont besoin de plus que les services gratuits.

L’option premium permet aux développeurs de personnaliser le service pour obtenir plus d’options de présentation et de fonctionnalités in-app, ainsi qu’un support technique 24/24h. Le prix de ce service premium varie selon les besoins de chaque développeur mais le prix moyen tourne autour de 200$ US par mois.

« Nous espérons être rentable dès l’automne quand nous dévoilerons nos nouvelles fonctionnalités, » explique Moataz Soliman sans rentrer dans les détails. Il ajoute qu’ils continueront à ajouter de nouvelles fonctionnalités et à se développer à l’international.

Cliquez sur la vidéo pour découvrir comment Instabug fonctionne :

Ahmad Gabr est un auteur et analyste passionné par les technologies et l’électronique. Il a fondé GadgetsArabia, le premier blog tech en arabe et est le rédacteur en chef de Swalif.Net. Suivez-le sur Twitter @ahmdgabr ou écrivez-lui à ahmed.gabr[at]wamda.com.

Partager

Articles similaires