Enactus Morocco met à l’honneur les entrepreneurs étudiants

Pas moins de 26 équipes ont participé à la compétition nationale d’Enactus Morocco le 1er et le 2 juillet dernier. Chaque équipe a défendu les projets de son université ou école devant 120 professionnels, cadres et dirigeants d’entreprises dans l’espoir de défendre les couleurs du Maroc lors de « l’Enactus World Cup 2013 » qui se tiendra à Cancun, au Mexique, du 29 septembre au 1er octobre 2013.

Cela fait maintenant 10 ans qu’Enactus, anciennement SIFE (Students in Free Entreprise), a ouvert un bureau au Maroc. Au cours de cette décennie, Enactus Morocco a aidé des milliers d’étudiants du cycle supérieur à mettre en place des projets d’entrepreneuriat social durable pour améliorer la vie dans le royaume.

Enactus est une organisation internationale qui favorise le progrès sociétal en promouvant l’entrepreneuriat chez les étudiants. Elle soutient les étudiants dans la gestion quotidienne de leur projet en les mettant en contact avec des professionnels et des membres de leur université. Ces étudiants peuvent alors mettre en place des projets durables que les bénéficiaires pourront reprendre à leur compte et développer indépendamment.

Au Maroc, Enactus accompagne 45 équipes représentant chacune une université ou école marocaine. Ces équipes compte une cinquantaine de membres qui portent, dans la majorité des cas, deux à trois projets. En tout Enactus Morocco aide 136 projets à se développer.

Cette année, c’est l’équipe de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI) qui a été couronnée pour la qualité de ses projets et de sa présentation sur scène. Elle se rendra au Mexique pour défendre ses projets face à 36 autres équipes nationales.

Le jury a notamment été impressionné par son projet de création des bijoux à base de verre recyclé et de développement de ‘Solar cooker’ pour transformer des antennes paraboliques en générateurs d’électricité solaire pour fours.

3 autres universités se sont distinguées en finale : l’ENCG Kénitra, l’ENSA Safi  et la HEM. Les projets finalistes ont illustré la grande diversité des projets d’Enactus Moroco avec un focus sur l’agriculture, l’handicap et l’artisanat. Touria Benlafqih, la responsable des programmes, a été particulièrement marquée par le projet Ecoccinelle de l'ENCG Kénitra qui aide les agriculteurs à élever des coccinelles pour remplacer les pesticides et le projet Chaises Roulantes de l'ENSA Safi qui motorise de chaises roulantes manuelles pour 3000 DAM

Le défi de l’entrepreneuriat

En 10 ans, Enactus Morocco est parvenu à créer des projets durables à fort impact comme Afoulki, une coopérative de cosmétique lancée par l'AMI il y a 4 ans et qui emploie désormais plus de 57 femmes.

L’association étudiante a aussi permis d’aider les étudiants à devenir réactifs et polyvalents, à sortir de leur zone de confort et de passer à l’action, explique Touria Benlafqih.

Le vrai challenge maintenant est de faire de cet entrepreneuriat étudiant un entrepreneuriat durable à la fois du côté des bénéficiaires et des étudiants. Touria Benlafqih déplore que les bénéficiaires ne se considèrent pas comme des entrepreneurs et ne valorisent pas suffisamment leur travail et leur impact, et que les étudiants ne voient l’entrepreneuriat que comme une occupation estudiantine.

Touria Benlafqih veut maintenant donner envie aux étudiants de continuer à entreprendre après leurs études. Elle souhaite non seulement leur montrer qu’il y a de vraies possibilités de carrière pour eux dans l’entrepreneuriat mais aussi leur montrer comment faire pour se lancer.

L’an dernier, la World Cup avait récompensé les U.S. puis l’Egypte, l’Inde et le Zimbabwe. Cette année, l’équipe de l’EMI défendra le monde arabe aux côtés de la  Tunisie et l’Egypte. Reviendra t’elle numéro 1 ?

Partager

Articles similaires