StartupYourLife, la communauté startup qui fait bouger le Maroc

« Les pays du monde entier regarde la Silicon Valley comme le cœur de l’innovation et essaient de s’en inspirer pour mettre en place un écosystème des startups, résume Kenza Lahlou. »

Dans tous les pays du monde peut-être, mais pas dans le Maroc de 2012, note cette marocaine qui vivait alors à San Francisco. Amine Azaris, le cofondateur de Greendizer, une des rares startups à avoir levé des fonds à l’époque, conforte son analyse, il n’y a pratiquement pas d’événements et les entrepreneurs se connaissent à peine.

Ils décident de changer les choses.

Kenza revient alors au Maroc et organise avec Amine des diners puis des cafés mensuels réunissant une dizaine de personnes pour que les entrepreneurs se rencontrent et échangent. Le bouche à oreille faisant, la communauté commence à se constituer.

StartupYourLife voit alors jour avec un objectif : « rassembler les acteurs de l’écosystème pour qu’on puisse travailler ensemble et faire en sorte qu’on soit plus puissants, plus visibles, qu’on ait une vraie place dans la région MENA et qu’on ait plus d’impact sur la scène startup mondiale, » explique Kenza Lahlou.

Donner aux startups marocaines une visibilité internationale

« Les investisseurs étrangers s’intéressent aux startups marocaines mais ils ne trouvent rien, » m’explique t’elle, d’où l’importance de réunir tous les acteurs clé et de fournir à ces acteurs étrangers une porte d’entrée, une organisation vers qui se tourner.

Cette ambition mondiale est omniprésente : toutes les publications se font en anglais et de nombreux membres de la diaspora ou ayant vécu à l’étranger ont été invités à participer. On retrouve ainsi des membres ayant travaillé en France, au Royaume-Uni, en Espagne, dans la Silicon Valley, à New York, Montréal ou encore au Japon et à Singapour.

Permettre aux startups de grandir

Mais rien ne sert d’être visible sans produit ou service solide. C’est là l’autre objectif de StartupYourLife :  « on facilite le partage d’expérience entre entrepreneurs et on leur donne accès à tout ce qui se passe localement. »

Pour cela, StartupYouLife organise un nombre grandissant d’évènements accessibles à tous. Les Open Cafés permettent d’intégrer de nouveaux membres dans une atmosphère très décontractée. Les ateliers, quant à eux, sont un nouveau rendez-vous thématique mensuel lancé en septembre pour gagner en compétence. Voici les grandes leçons tirées du premier workshop mené. Autre nouveauté : les soirées de networking réunissant entrepreneurs, mentors et investisseurs. Le premier événement de networking a eu lieu en juin dernier et a réuni 80 personnes dans une ambiance très informelle.

 

L’organisation négocie aussi des partenariats avec des organisations comme CEED et Wamda pour permettre à ses membres d’assister aux meilleurs évènements nationaux – nous avons été ravis d’accueillir de nombreux membres de SYL lors de notre évènement Mix N’ Mentor qui a eu lieu à Casablanca en juin dernier.

Une communauté d’entrepreneurs de choc

Pour aller plus loin, les acteurs de l’écosystème peuvent demander à rejoindre la communauté. Les candidats doivent passer une sélection que Kenza estime nécessaire pour préserver la qualité et l’interactivité de la communauté : « Ce projet doit être porté par la communauté d’entrepreneurs, c’est vraiment un projet commun. »

Les membres sélectionnés doivent être un peu exceptionnels, continue la co-fondatrice, ils doivent avoir quelque chose de différent et avoir envie de participer à l’aventure, ils doivent être innovants, doté d’un esprit startup et d’une envie de changer le monde. Il peut s’agir d’entrepreneurs mais aussi des designers, des consultants, des investisseurs ou des acteurs soutenant l’entrepreneuriat.

Aujourd’hui, la communauté compte 80 membres, appelés SYLers, dont de nombreux entrepreneurs dont nous avons déjà parlé sur Wamda :

 A leur côté, on retrouve des acteurs clé de l’écosystème comme Fatim Biaz la fondatrice de l’espace de coworking New Work Lab, mais aussi Younes Qassimi, le fondateur de Synergie Media, the Nexties et des Moroccan Web Awards, Taher Alami, fondateur de l’agence de conseil AbWeb ou encore Youssef Es-skouri, co-fondateur du Geek Ftour, trois acteurs qui se sont tous illustrés lors du prix Karim Jazouani pour l’entrepreneuriat au Maroc que Wamda a decerné pour la premiere fois en août dernier.

StartupYourLife est assez discrète sur les réseaux sociaux : « nous préférons gérer la communication au niveau interne et la garder au sein de la communauté pour le moment. Nous ne cherchons pas forcement à nous faire connaitre pour le moment mais nous préférons nous concentrer sur les actions qui parlent et parleront d'elles meme, explique la co-fondatrice. » Bientôt le site de StartupYourLife listera tous les évènements startups au Maroc que ce soit les leurs ou ceux d’autres acteurs. En attendant, vous pouvez retrouver les évènements de StartupYourLife sur l’agenda Wamda.

Partager

Articles similaires