10 cadeaux qui changent, créés par des startups du monde arabe

Quelles que soient nos croyances, nous aimons tous faire du shopping, surtout à cette période de l’année.

Voici une liste de dix cadeaux issus exclusivement de startups du monde arabe. Joyeux shopping et bonnes fêtes à tous !

1. littleBits Synth Kit – 159 USD

Avec ce kit, vos amis musiciens pourront créer leur propre synthétiseur de chez eux.  Pour le responsable du développement produit de littleBits, une startup fondée par l’entrepreneure libanaise Ayah Bdeir, le Synth kit est comme une version « magnétique, connectable et modulable » du synthétiseur traditionnel, permettant aux utilisateurs de personnaliser leur instrument d’une toute nouvelle façon. S’il a séduit l’humoriste et musicien Reggie Watts (qui a aidé au développement du kit) et le légendaire producteur Brian Eno (qui affirme que le Synth kit « est le début d’un nouveau genre de musique »), il devrait également plaire à vos amis geeko-DJ.

Ci-dessous une vidéo expliquant comment fonctionne le Synth Kit-built keytar :

 2) Le t-shirt Ali de Jo Bedu – 16 USD

Ces t-shirts un peu provocants à l’effigie de mémés de la pop culture arabe ont eu énormément de succès en Jordanie. Lorsque Wamda avait rencontré les co-fondateurs Tamer Al Masri et Michael Makdah en mars 2012, ces derniers arrivaient difficilement à garder leurs produits les plus populaires sur les étagères de leur boutique vedette à Amman. Depuis, ils se sont lancés dans six pays du Golfe via un partenariat avec Virgin Megastore. Beaucoup de leurs t-shirts ont attiré mon attention de par leur audace, mais c’est cet imprimé de Mohammed Ali surmonté de phrases en arabe qui m’a le plus plu ! Il n’y a pas mieux pour les fans de sports (ou de calligraphie). 

3) Les jus purificateurs de Raw.me (70 USD par jour) ou de Qi Juice (195 USD pour trois jours)

Voici le cadeau parfait pour votre ami qui prend soin de lui/elle et souhaite remettre le compteur à zéro après les excès des fêtes de fin d’année. La mode des jus pressés à froid à définitivement envahie le Moyen-Orient que cela soit au Qatar avec Raw.me ou au Liban avec Qi Juice. Les deux startups souhaitent promouvoir l’hygiène de vie dans la région en vous livrant des jus naturels et frais chaque matin. J’ai tenté la cure Qi il y a quelques mois et si ce n’était pas particulièrement marrant sur le moment, je dois avouer que je me sentais un peu plus en forme à la fin de ma cure et que certains jus étaient même délicieux. 

4) Refutrees – montant à définir personnellement

Refutrees est une startup avec une triple mission : construire des jardins sur les toits des camps de réfugiés de Cisjordanie, aider les réfugiés à apprendre à jardiner et se nourrir de façon durable, et construire des terrains de jeu avec des matériaux recyclés.

Cet automne, Refutrees a levé 10 000 USD grâce à sa campagne de crowdfunding sur Indiegogo, soit un tiers du budget nécessaire pour compléter ses trois missions. Aidez Refutrees à atteindre son objectif en offrant un arbre Refutrees à un ami.

5) Les oreillers en calligraphie de Babushka – 40 USD

Cette startup bahreïnie fondée par deux amis d’enfance, Sara Sayyar et Mariam Fathi, redonne une nouvelle jeunesse à des meubles anciens endommagés en utilisant des tissus provenant de la route de la soie, de la Turquie à l’Inde ou l’Egypte en passant par l’Uzbekistan. Vous pouvez acheter les produits Babushka au Riyadat Mall à Bahrain City ou en ligne pour une livraison dans la région du Golfe. Si j’adore les magnifiques ottomans et bureaux de Babushka, je pense que je vais devoir me contenter de ces coussins calligraphiés. Pour passer une commande, envoyer un email à babushka_bh@yahoo.com.

6) Bracelets artisanaux en argent de Anou  – 68 et 133 USD 

Mohamed El Asri a été formé dans la ville de l’orfèvrerie au Maroc, à Tiznit, et crée des bijoux de très belle facture qui ont été exposés lors de plusieurs foires au Maroc. Maintenant, grâce à la startup marocaine Anou, vous pouvez acheter ses bijoux depuis le net. Je suis tombée sous le charme de ces deux bracelets en argent, surtout celui avec la pierre noire de Tiznit.

Et s’ils ont déjà été vendus, je vous conseille cette magnifique dague noire traditionnelle, ce collier à perles bleues ou encore cette lanterne.

7) Le café arabe instantané Yatooq – 9 USD

Pour apprendre à faire du vrai café arabe, vous avez deux options : passer des années à écouter un ancien vous expliquer les secrets du café arabe et analyser chacun de ses mouvements de poignet… ou verser le café arabe instantané Yatooq, développé par l’entrepreneuse saoudienne Lateefa Alwaalan, dans de l’eau bouillante. En plus, en achetant le café Yatooq - en vente à Riad, Djeddah, Khobar, au Kuwait, mais aussi à Seattle ! - vous participerez au développement du travail des femmes en Arabie Saoudite, et ce n’est pas une mince affaire.

 

8) Livraison de produits frais avec Ripe – une petite boite de légume 20 USD

Pas facile de trouver des produits locaux aux Emirats, après tout, ils sont situés en plein désert. Ripe propose de livrer des boxs de produits frais venant de six fermes émiraties. Une belle tentative de l’expat Becky Balderstone pour rendre les Emirats plus verts même si certains produits ont été importés de Jordanie, du Liban ou de Sri Lanka.

9) 1Sheeld, un shield Arduino tout en un – 49 USD on Kickstarter

Arduino, le système open-source de création de prototypes d’objets interactifs et connectés, a longtemps été limité par le prix élevés des blasons, les ‘shields’, qu’il fallait acheter pour connecter sa télé à internet par exemple. Ca c’était avant. La startup égyptienne Integreight a développé 1Sheeld, un accessoire qui permet de créer un shield dans son smartphone afin d’accéder et de contrôler tous vos objets Arduino. 1Sheeld a déjà levé 61 877 USD sur Kickstarter, soit six fois son objectif initial, et fait beaucoup parler la communauté geek.  

Voici une petite vidéo mignonne permettant de réaliser l’étendue des possibilités qu’offre 1Sheeld :

10) Un abonnement à un espace de coworking – prix variables

Investissez dans le bonheur de vos proches : offrez-leur un lieu où ils pourront travailler sur leurs idées, discuter, lire, partager, mais aussi se restaurer. Voici quelques espaces à ne pas manquer :

Liban: AltCity*, Co-Working +961
Tunisie : Cogite
Maroc : New Work Lab*
Le Caire : 302labs*, AlMaqarr*, The District*, Rasheed22icecairo
Dubaï : The HubMAKE Business Hub*, The Pavilion DowntownShelter
Jordanie : Oasis 500*, Zee Launch Pad*
* Ces espaces offrent des réductions pour les détenteurs d’une WamdaCard.

Pour plus d’informations, retrouvez notre best-of des coworking spaces.

Des gadgets à ne pas rater mais toujours en production

Instabeat : un gadget à accrocher à ses lunettes de natation pour suivre du coin de l’oeil des informations cruciales comme le rythme cardiaque, les calories brulées et le nombre de longueurs. Instabeat a réussi à enthousiasmer le petit monde des nageurs. La fondatrice libanaise Hind Hobeika a réussi à lever 56 000$ sur Indiegogo et devrait commencer à livrer au premier trimestre de cette année.

Roadie Tuner : Conçu au Liban et incubé en Chine,  ce gadget permet d’accorder sa guitare de façon trois fois plus précise qu’à l’oreille. La campagne de crowdfunding Kickstarter a permis de lever 60 000 USD. Livraison en juin 2014.

Partager

Articles similaires