littleBits sort son Synth Kit et lève 11,1 millions de dollars

La startup littleBits, souvent comparée à un LEGO électronique puisqu’elle est permet de construire des produits électroniques en assemblant des modules électroniques entre eux de façon magnétique, les fameux bits, vient de sortir un Synth Kit

Du temps s’est écoulé depuis notre dernier article sur littleBits ; depuis, la startup créée par l’entrepreneuse libanaise Ayah Bdeir a levé des fonds, a agrandi son offre de bits – elle en propose maintenant un peu plus de 50 -  et a dernièrement sorti le Synth Kit qui permet aux constructeurs de fabriquer leur propre synthétiseur. Consécration, la startup fait partie des « 14 jouets qui rendront vos enfants plus intelligents » d’après TIME et a gagné plusieurs récompenses de la part de Popular Science, Dr. Toy, ou Maker Faire.

Nous avons discuté par Skype avec le responsable du développement produit Paul Rothman, basé à New York, pour en savoir plus sur le Synth Kit. Tout a commencé  lors d’une TED Conference l’an dernier, nous explique t’il : Ayah rencontre le musicien et humoriste Reggie Watts et ils se mettent ensemble à réfléchir à des moyens d’introduire la technologie du synthétiseur musical dans les bits.

Mais ce n’est que quelques mois plus tard, quand le product developer du fabricant de technologie audio japonais Korg approche littleBits pour proposer une collaboration  que l’histoire du Synth kit a véritablement commencé. Les trois partenaires ont chacun un rôle précis : Reggie Watts doit comprendre de quel genre de synth kit l’équipe littleBits a besoin, Korg doit développer les circuits et littleBits les assembler au projet et les rendre compatibles avec les bits déjà existants. 

Pour Paul Rothman, « littleBits permet vraiment d’explorer la synthèse d’une toute nouvelle façon. Vous pouvez assembler les bits et créer de nouveaux circuits avec facilité et fluidité ». Ayant été introduit au monde de l’électronique grâce à la musique, Paul se réjouissait de pouvoir créer et produire une version magnétique, connectable et modulable d’un outil musical classique. Il explique que les synthétiseurs originaux étaient initialement construits dans une série de modules connectés dans une machine plus grandes. Le fait que littleBits aie réinventé un produit classique démoli la synthèse en tant que tel pour permettre à l’utilisateur de construire ce qui lui plait.

Pour ceux qui ne s’y connaissent pas en synthèse, la boîte comprend un manuel d’instructions détaillé expliquant l’histoire de la synthèse et comment elle a été intégrée à la culture populaire. Pour autant, les utilisateurs plus avancés comme Reggie Watts pourront aussi y trouver leur bonheur, explique Paul Rothman

Dans la vidéo qui suit, Reggie Watts nous montre comment assembler un kit de bits :

La sortie du Synth Kit marque le début d’une nouvelle ère pour littleBits puisque la startup va désormais créer des bits pour différents domaines Historiquement, les bits se focalisaient sur le domaine du design – ils ont même donné jour à une impressionnante installation au Museum of Modern Art à New York (que vous pouvez découvrir ici).

Maintenant l’équipe se dirige vers le domaine de la musique et va continuer dans cette direction grâce à la sortie prévue l’an prochain d’autres bits qui complèteront le Synth Kit.

L’an prochain toujours, la startup entend se tourner vers la sphère scientifique pour créer de nouveaux designs ; littleBits a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Arduino pour développer des modules qui permettront aux utilisateurs décrire des programmes sur leurs ordinateurs pour contrôler ausssi bien des détecteurs, des éclairages et des moteurs. Paul Rothman précise qu’ « [ils s’intéressent] à ces différents domaines et essayent d’y intégrer littleBits pour créer des opportunités nouvelles et passionnantes ». 

LittleBits poursuit la réalisation des prototypes en interne,  la fabrication à Shenzen en Chine et les envois dans le monde entier. Les principaux marchés pour littleBits sont les Etats-Unis, le Canada, le Japon, l’Australie et le Royaume-Uni même si Paul Rothamn affirme que certains colis sont expédiés au Liban et dans sa région. Et pour soutenir sa croissance, littleBits vient de récolter 11,1$ millions grâce à une nouvelle  levée de fonds menée par True Ventures et Foundry Group.

Le nouveau Synth Kit, que vous pouvez maintenant pré-commander, sera expédié le 6 décembre, et comprend 11 bits dont un séquenceur, un filtre, deux oscillateurs, un clavier et un haut-parleur offrant aux utilisateurs de nombreux assemblements pour créer le mini-synthé de leurs rêves ou pour créer leurs propres instruments comme dans la photo ci-dessous.

 

Partager

Articles similaires