4 prédictions tech pour le Moyen-Orient en 2014

Tech 2014

« A l’aube de 2014, le travail n’est plus seulement un lieu, c’est une activité que l’on fait dès que l’inspiration nous vient », explique Johnny Karam, vice-président régional de Citrix (entreprise spécialisée dans le cloud) pour le Moyen Orient et pour l’Afrique. Pour se tenir à la page, les entreprises du Moyen Orient devront s’adapter à ce nouveau contexte où les employés peuvent travailler, innover et être performant de n’importe où et à n’importe quel moment.

A cet égard, Citrix nous révèle 4 prévisions concernant le marché technologique de la région pour l’année 2014 : 

1. Les entreprises et les organisations s’adapteront au travail à distance et à la collaboration. En cette fin d’année, le sujet de la flexibilité des heures de travail a suscité un débat parmi les cadres de la région, une polémique qui devrait continuer en 2014. Toutefois, les employés devraient avoir plus de liberté pour travailler d’où ils veulent et quand ils le veulent.

2. En 2014, les apps s’imposeront. Les applications mobiles et tablettes ont connu un développément effréné récemment, et les startups tech du Moyen Orient, inspirées par les nombreuses success stories internationales s’y intéressant de plus en plus. En 2014, le développement des apps pour smartphones et pour tablettes devrait s’intensifier, permettant d’accéder aux données de n’importe où.

3. L’internet mobile deviendra plus important que l’internet fixe en terme de trafic. Les chiffres nous montrent que les gens préfèrent de plus en plus utiliser leur téléphones portables plutôt que leurs ordinateurs perso pour faire des recherches sur internet. En 2012, les téléphones portables et les tablettes représentaient 1/4 du trafic internet total ; et cette année, les entreprises devraient utiliser plus des OS mobiles. Actuellement, Android est le plus important OS mobiles sur lieu de travail - il est utilisé par 72% des entreprises - suivi par iOS - utilisé par 54% des entreprises.

4. Apporter son propre appareil au travail. De nombreuses entreprises de la région permettent aux employés d’utiliser leurs propres smartphones et tablettes dans le monde professionnel mais pour des raisons de sécurité, il n’est pas possible de faire de même pour les ordinateurs personnels. En 2014, de plus en plus d’entreprises s’arrangeront pour permettre d’apporter son propre ordinateur au travail, en plus des téléphones portables. De plus, les appareils appartenant aux entreprises mais à usage personnel gagneront du terrain.

Partager

Articles similaires