Muslim Pro, l'application qui a réuni 9 millions de musulmans

Il y a des interviews qui marquent. Celle avec Erwan Macé en est une.

J’ai rencontré Erwan à Paris lors de LeWeb, une des conférences web les plus importantes d’Europe, qui avait, cette année, fait la part belle aux entrepreneurs du monde arabe. C'est épuisée par deux journées intenses d'interview avec des entrepreneurs libanais, jordaniens et saoudiens venus pour l’occasion, que je rencontre Erwan. Il est français, vit à Singapour et a développé une appli destinée à aider les musulmans dans leurs vies religieuses. Avouez que c’est déjà surprenant. Au bout de vingt minutes d’entretien, un homme de ménage nous interrompt. Grand utilisateur de l’appli, il souhait tout simplement remercier Erwan !

C’est vrai que MuslimPro est utile. Lancée à la fin du ramadan 2010, MuslimPro permettait uniquement à l’époque de calculer les heures de prière en fonction de sa localisation. Des applis de ce style, il y en avait des tas, plus de 200 estime Erwan Macé, mais MuslimPro est parvenu à sortir du lot, probablement parce que, contrairement aux autres apps, l’appli a été conçue par un professionnel du web (la gestion des alertes pour les heures de prière est particulièrement bien faite) et dans de nombreuses langues (lancée en indonésien, anglais et français, elle est maintenant disponible en quinze langues).

Depuis, l’appli s’est étoffée et propose, par example, la boussole pour trouver la direction de la Mecque, les récitations audio et les traductions en 15 langues du coran, le calendrier des fêtes religieuses, des cartes de vœux à envoyer pour l’aïd ou encore la localisation des restaurants halal via l’API Foursquare.

Elle a depuis été téléchargée presque 9 millions de fois, à la fois sur iOS et Android.

Ce succès, il ne l’avait pas prévu. La première année, Erwan développe son appli, lors de son temps libre, pour l’Indonésie, qui, il est sur, deviendra un nouvel eldorado du web. Dès les premières semaines, il réalise que la majorité des téléchargements ne viennent pas d’Indonésie mais de pays occidentaux avec une grosse minorité musulmane. Aujourd’hui, on retrouve ainsi la France et l’Allemagne, pour n’en citer que deux, dans le top 10 des pays utilisant le plus l’appli.

MuslimPro se rémunère à 55% par des achats in-app, comme le téléchargement d'enregistrements de muezzin pour vous signaler l’heure de prière - et à 45% par de la vente d’espace publicitaire.

A très long terme, Erwan veut faire de Muslim Pro une plateforme pour la communauté musulmane. Il réfléchi ainsi à lancer un site de recommandations de restaurants halal, un service de rencontres; respectueux des traditions, dans la même veine qu’Et3arraf ?, ou encore un réseau social.

C’est là la force de Muslim Pro, en privilégiant l’expérience utilisateur, Erwan a réussi à créer une communauté engagée et qualifiée, grâce à laquelle il pourra lancer des services sociaux comme du food review ou des réseaux sociaux.

Partager

Articles similaires