Avito.ma et Bikhir, les deux géants des petites annonces au Maroc, annoncent leur fusion

Avito Bikhir merger

Dans le rapport de quatrième trimestre du groupe média Schibsted se cache une nouvelle des plus intéressantes pour le marché des petites annonces au Maroc : le groupe norvégien vient d’annoncer la fusion de son site marocain de petites annonces, Bikhir, avec son concurrent local Avito.ma.

Avito.ma est l'actuel leader du marché, la plateforme compte déjà plus de 3,2 millions de visiteurs uniques par mois et facilitera, d'après leurs estimations, en mai dernier, aux alentours de 16 milliards de MAD de transactions en 2014, l'équivalent de 2% du PIB marocain.

Selon le média local Casapost, il s'agirait d'une acquisition menée par Bikhir et non d'une fusion, des informations que Wamda n'a pas encore pu confirmer.

L’annonce de cette fusion est d’autant plus intéressante étant donné que les deux leaders, soutenus chacun de leur coté par des sites mères prêts à tout pour dominer le marché, s’affrontaient de façon acharnée. La fusion s’aligne avec les efforts du Schibsted Media Group pour consolider le marché des petites annonces et le developer, notamment en Afrique - le groupe a récemment fait acquisition du site espagnol des petites annonces Milanuncios et avait déjà lancé plusieurs sites homologues en Tunisie, en Algérie, en Egypte ainsi qu'au Nigeria.

Dans tous les cas, cette fusion représente un nouveau défi pour MarocAnnonces, le pionnier des petites annonces au Maroc. Lancé en 2000 par le Casablancais Tajdine Filali, le site pourra t'il se frayer un chemin entre le mega-Goliath Avito.ma/Bikhir et s'approprier une juste part d'un marché qui ne cesse de grandir ?

Pour Eyass Shakrah, le PDG d'Avito.ma, le marché des petites annonces marocaine a beaucoup à gagner. Après avoir confirmé la fusion sur le groupe StartupYourLife, le PDG a noté: "Je ne peux pas révéler plus de details pour l'instant. Une chose est sure, le marché marocain des petites annonces est certainement le grand gagnant."

L'union des deux plateformes pourraient donner jour à une plateforme plus puissante, jouant sur l'investissement mobile d'Avito.ma et la pléthore de partenaires de Bikhir. Mais ce quasi monopole réduira grandement le choix des consommateurs et les possibilités d'innovation. Pourtant, aucun des trois sites n'a une interface qui se démarque vraiment, un problème qui touche une grande partie du secteur des petites annonces dans le monde. En se concentrant sur ​​l'innovation, MarocAnnonces pourrait avoir une chance.

Partager

Articles similaires