‘Arab Woman Rising’ ou comment les femmes arabes changent les sociétés

WoLes femmes du monde arabe « sont communément vues comme soumises, centrées sur la famille, financièrement dépendantes et sensuelles » écrit Reem Asaad, conseillère senior en placement chez Saudi Fransi Capital et vice-présidente de la Chambre de Commerce de Jeddah. Les médias grand public décrivent les femmes arabes soit comme « riches et indulgentes » soit comme « battues, faibles et opprimées » continue-t-elle, en faisant référence à des dichotomies que l’on est loin de rencontrer qu’au Moyen-Orient. 

A travers une interview avec la fille du Roi Saud d’Arabie Saoudite, Adela Bint Abdullah Bin Abdulaziz Al-Saud, oeuvrant contre les violences domestiques, un article éloquent sur le quotidien de l’entrepreneuse égyptienne derrière Supermama, le premier portail égyptien pour les femmes, l’histoire du retour poignant d’une entrepreneuse tech tunisienne à l’entreprise familiale après le décès de son frère, le récit du combat d’une cinéaste émiratie pour accéder à la formation dont elle avait besoin, Arab Women Rising réussit à révéler les femmes dans leurs contextes locaux, en parlant honnêtement des barrières qu’elles ont réussi à surmonter et en montrant comment elles espèrent ouvrir la voie à celles qui souhaiteraient suivre leurs pas.

Ce qui rend cet ouvrage intéressant est la volonté de Syeed et Zafar de rentrer dans les détails, permettant au lecteur de se plonger dans la vie de ces entrepreneuses, évoquant leurs attitudes, leur entourage, leurs sacrifices, tout en évitant de tomber dans la hype. Avec Arab Women Rising, Knowledge@Wharton a sorti un ouvrage de référence pour quiconque souhaiterait comprendre l’évolution des femmes en tant que fondatrices d’entreprises au Moyen-Orient et en Afrique du nord ; il s’agit, comme l’affirment les deux auteurs, d’un puissant début de discussion.

Arab Women Rising peut être téléchargé comme  eBook sur Amazon.

Partager

Articles similaires