Marrakech transformé en carrefour de l'entrepreneuriat mondial lors du MIT GSW 2014

Le MIT Global Startup Workshop (MIT GSW) est une rencontre annuelle organisée par des étudiants du MIT qui vise à promouvoir l’écosystème entrepreneurial à travers des conférences et des rencontres qui se déroulent chaque année dans un pays.

Pour sa 17ème édition, le MIT GSW s’est déroulé à Marrakech du 24 au 26 mars 2014 et a regroupé plus de 300 entrepreneurs et  futurs entrepreneurs des quatre coins du monde, des Etats-Unis comme de Corée, d’Espagne, du Brésil ou encore d’Afrique.

Une très belle rencontre qui a permis aux entrepreneurs marocains de faire la connaissance d’entrepreneurs du monde entier, de confronter leurs idées et projets avec d’autres entrepreneurs ainsi qu’avec des responsables de grands incubateurs comme le Mass Challenge ou l’incubateur du MIT.

Ce fut aussi l’occasion d’échanger avec des acteurs du changement et des entrepreneurs de renom tels que Othmane Laraki, le VP de Twitter, que l’on surnomme « Z », et à qui on doit les Tedx.

Cette rencontre était organisée en partenariat avec OCP Entrepreneurship Network, qui s’engage aux côtés des entrepreneurs en favorisant l’emergence d’un écosystème actif et de talents La plus grande entreprise marocaine a en effet mis l’entrepreneuriat au cœur de sa stratégie comme un véritable levier de développement économique

Ce très bel événement était l’occasion de rencontrer les entrepreneurs du monde entier et surtout faire le plein d’énergie positive, de bénéficier des retours d’expérience d’autres entrepreneurs et de créer des liens très forts entre entrepreneurs. Côté marocain, cet événement a permis de renforcer les liens existants entre les jeunes entrepreneurs locaux.

Deux compétitions de Business Plan

L’équipe du MIT avait organisé deux compétitions de Business Plan : le Africa Prize et le Global Prize. Deux compétitions, deux enjeux, deux vainqueurs.

Africa Prize a récompensé des jeunes startups africaines prometteuses en cours de lancement ou de moins de deux ans. Etaient nominées pour la compétition :

  • MesCadeaux.ma, du Maroc : un site en ligne de vente de cadeaux dont nous avions parlé sur Wamda
  • Ausafir, du Maroc : une plateforme de ventes de voyages privés
  • Greenmust, du Maroc : une plateforme qui connecte les entreprises de recyclage avec les personnes/entreprises qui produisent des déchets
  • Hecuba, du Ghana: une application mobile pour permettre aux femmes vivant dans les régions rurales au Ghana de pouvoir bénéficier d’une assistance médicale via le téléphone

C’est Hecuba qui a remporté le prix Africa Prize et qui sera donc incubé au sein de l’incubateur du MIT pendant 3 mois cet été.

La compétition de Business Plan Global Prize a, quant à elle, récompensé Gradberry, une plateforme créée par deux jeunes entrepreneurs émiratis souhaitant répondre à plusieurs questions : Comment faciliter l’accès des jeunes au marché du travail ? Comment assurer leur employabilité et leur qualification ? Comment permettre à l’employeur d’être rassuré quant aux compétences du futur employé ?

Gradberry est une plateforme complète qui met en relation demandeurs d’emploi et employeurs et qui crée des cours pour permettre aux chercheurs d’emploi d’acquérir un savoir-faire opérationnel validé par une certification Gradberry dans un domaine avant d’être embauché.

Gradberry est une jeune startup de Dubaï connaît un grand succès à travers le monde avec de très belles références clients comme Google ou encore Microsoft qui ont recours à la plateforme Gradberry pour recruter.

Une Compétition de Pitch

L’un des autres moments forts de ces 3 jours était la compétition de pitch. Plus d’une cinquantaine de projets ont été présentés. Chaque entrepreneur avait 1 minute pour convaincre le public et le jury. Voici les quatre gagnants :

  • Min Q Kim a remporté le prix du public de 250$ avec son traitement de texte en ligne qui aide à relire des documents
  • Kenza Bennani a remporté le troisième prix de 500$ avec sa plateforme pour trouver des partenaires de tennis (voir l’interview sur Wamda).
  • Keshav Malani a décroché le deuxième prix de 1 000$ grâce à sa plateforme permettant de donner aux gens une part des revenus rapportés par les études de marchés.
  • Et enfin Abdo Kamaldeen a remporté le premier prix de 2 000$ avec sa peau artificielle pour entrainement chirurgical.

Cette rencontre a aussi rappelé que l’innovation ne suffit pas et qu’il faut aussi savoir protéger ce qu’on a. Le développement durable était ainsi complétement intégré dans l’événement comme en témoignent les sacs offerts aux participants - fabriqués à la main par des artisans marakchis – ou le papier utilisé pour les badges – recyclé. Enfin, pour compenser les émissions carbones des trajets effectués par les participants, une partie des participants a planté des arbres. Un geste auquel les entrepreneurs du Moyen-Orient pourrait penser plus souvent.

Partager

Articles similaires