Le développeur de jeu Lorem veut permettre à n'importe qui de créer son propre jeu en HTML5

Alaa-eddine Kaddouri a un rêve : créer le premier MMORPG (jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs) en HTML5. Un rève un peu fou, surtout pour un chef de projet SI sans expérience dans le gaming ni capital financier.

Pour créer cette mise de départ et gagner en expérience, il s'allie avec Anas Filali, le bloggeur marocain derrière le célèbre BigBrother.ma et spécialiste de l'accompagnement digital des grandes marques. Ensemble, ils créent Lorem, une société aux multiples casquettes dans le digital qui leur permet de capitaliser sur le savoir-faire d'Anas tout en offrant à Alaa-eddine de développer son expertise en gaming sur HTML5, un créneau encore très jeune et peu développé. La société propose ainsi à ses clients de l’accompagnement digital, de la création de contenu digital, du graphisme, et… de la création de jeux vidéo sur différents support, dont le fameux HTML5, support encore peu exploité pour du gaming.

Grâce aux bénéfices engendrés dans les différentes unités de Lorem, Alaa a pu commencer à développer des jeu RPG Isométriques sur HTML5 et a fini par développer un moteur, qu’il appelle Ezelia, pour automatiser une partie des tâches nécessaires à la création des jeux qui leur sont commandés. 

En avril 2013, Anas et Alaa, conscients que leur avantage concurrentiel en HTML5 ne durera pas toujours et que d'autres agences se lanceront sur ce créneau, décident de mettre la création de jeux entre parenthèse et de se lancer dans le logiciel en transformant tous les modules d’automatisation des tâches qu’ils ont déjà crées en un éditeur de jeu avec lequel amateurs et professionnels pourront créer leur propre jeu en drag n’ drop. Un pivot qui n’est pas sans rappeler celui de ScreenDy dans le domaine des app.

L’entreprise, qui est aujourd'hui la seule entreprise marocaine à exporter des jeux vidéos à l'étranger puisqu'elle travaille avec les pays du Golfe, a pu bénéficier d’un investissement d’un million de dirham du CMI pour financer cette transition.

La plateforme Ezelia est, à l’heure actuelle, en bêta. Elle a d’abord été testée en interne et a permis la création d’un premier jeu promotionnel, Boomy, et sera ensuite mis à disposition de jeunes développeurs qui pourront tester la plateforme au fur et à mesure de son avancée. 

Une fois cette bêta finalisée, Ezelia sera proposée à des studios puis à un public de plus en plus large avec un objectif : "qu'un enfant de six puisse créer son propre jeu", explique Anas Filali à Wamda.

Le moteur de création de jeu et l’hébergement sera gratuit jusqu’à un certain nombre de joueurs et un certains nombre d'assets graphiques, ce qui signifie que le jeu sera gratuit pour les amateurs et payant pour les entreprises et agences.

Les clients qui ne souhaitent pas réaliser leur jeu de A à Z pourront toujours choisir de déléguer une partie de la création à Lorem, qu’il s’agisse du graphisme, de l’action ou encore du dialogue. Ils pourront aussi accéder à une place de marché qui leur permettera d’acheter des designs créés par d’autres clients.

Pour l'instant Lorem va se concentrer sur la région MENA, puis s’ouvrira progressivement à l'Europe.

Partager

Articles similaires