La reine Rania de Jordanie lance, en partenariat avec edX, Edraak, une plateforme de MOOC arabophone

Le lancement avant-hier de Edraak, une nouvelle plateforme de MOOC en arabe, est un premier pas vers le développement d’un système régional d’éducation en ligne.

La reine Rania de Jordanie, dont la Fondation pour l’Education et le Développement était à l’origine du projet, était présente lors du lancement. Elle y a souligné les défis auxquels font face les jeunes du monde arabe parmi lesquels : la piètre qualité de l’éducation, le décalage entre les compétences des diplômés et les attentes des employeurs, le nombre limitée de publications scientifiques dans la région ainsi que la rareté des exports dans le domaine des technologies de pointe.

« Edraak permettra de montrer au monde ce que le monde arabe a en soi et de traduire le meilleur de ce qu’il se passe internationalement » explique une Reine optimiste.

En relisant l’article que le manager d’Edraak, Nafez Dakkak, avait publié en mai 2013 sur Wamda, le potentiel égalisateur des MOOC dans la région semble évident. Nafez y faisait référence aux classes sur la technologie et l’entrepreneuriat proposées sur les plateformes de MOOC les plus connues comme UdacityCoursera ou encore edX, et qui pourrait aider les entrepreneurs de la région à apprendre les bonnes pratiques de l’industrie et à découvrir comment les adapter localement. Il a aussi mis en avant les opportunités que représenterait le lancement de startups dans les MOOC pour les entrepreneurs locaux.

Développé à partir du code open-source code du fournisseur de MOOC edX technology, une joint-venture à but non lucratif entre Harvard et MIT, Edraak offrira, gratuitement, des cours d’institutions comme Harvard, MIT et UC Berkeley, avec la possibilité d’obtenir des certifications (Wamda est actuellement en train de preparer un article plus détaillé qui reviendra sur les différentes spécificités de ces accréditations).

Edraak travaillera aussi avec certains professionnels et membres des facultés les plus prestigieuses du monde arabe de différents secteurs pour développer des cours originaux en arabe. Les cours proposés à l’heure actuelle incluent Introduction à l’informatique (offert par MITx), Stratégies pour trouver un emploi (offert par Bayt.com), Citoyenneté dans le monde arabe, ainsi que d’autres cours dans le domaine des arts.

Le PDG de edX, Anant Agarwal, qui a participé au lancement de la plateforme, a vanté l’initiative Edraak : « Aujourd’hui, grâce Edraak, nous réalisons notre vision commune de faciliter l’accès à l’éducation de millions d’étudiants arabophones à travers le monde. Edraak va permettre d’offrir au monde arabe et à une jeunesse ayant soif d’apprendre le pouvoir transformationnel de l’éducation. »

Nous reviendrons la semaine prochaine avec un portrait détaillé d’Edraak et plus d’informations sur ses plans de domination des MOOC au niveau régional.

Partager

Articles similaires