ScreenDy veut s’imposer comme le Joomla des applications mobiles pour agences web

Mehdi Alaoui a créé sa première application mobile en 2001, a réussi à réunir 50 000 membres sur son « meetic » mobile en 2003 et développé depuis 2006 des applis pour des grands groupes en Europe, Afrique du Nord et Moyen-Orient à travers son agence Media Mobility, alors, quand il nous dit que l’avenir c’est d’éditer des plateformes permettant de créer son appli soi-même, on se dit qu’il est peut-être sur quelque chose.

A la différence de Mobibus qui permet de créer des applis multilingues à partir de templates, ScreenDy est un studio en ligne qui permet de créer des applis natives complètement personnalisées sans toucher une ligne de code.

ScreenDy est destiné aux agences web qui, manque de savoir-faire, sont souvent prises au piège entre embaucher et faire appel à des sous-traitants peu fiables. Avec ScreenDy, les agences web peuvent créer elles-mêmes leurs applis grâce à un studio online utilisant le drag n’ drop. Les agences ne seront facturées qu’une fois l’appli mise en ligne sur les différents stores, leur permettant ainsi de proposer plusieurs applis à leurs clients finaux et de ne payer que pour l’appli finale. Les agences peuvent ensuite gérer la maintenance des applis elles-mêmes grâce au studio. Un gain de temps et d’argent, et une indépendance considérable.

L’appli est actuellement en bêta privée et sera disponible le 15 juin en bêta public (inscription ici). Pendant cette première phase, l’équipe est allée passer 24 heures chez ses clients pour les accompagner lors de la création de leur première appli et mieux comprendre comment ils utilisent l'appli et ce dont ils ont besoin. « On regarde leur maquette et leur design  et on leur explique comment créer l'appli depuis notre studio », explique Mehdi Alaoui, rappelant quand même que « l’objectif, c’est de disparaître totalement ». Les agences le souhaitant peuvent aussi choisir de déléguer leur maintenance à ScreenDy.

Passer du service à de l’édition de logiciel

Tout a commencé par un besoin interne. En 2011, l’agence de développement d’appli décide de créer un framework pour gagner du temps lors de la création d’appli en interne. En 2012, l’agence constate la multiplication des agences de création d’applis et est convaincu qu’il n’y a plus autant de potentiel pour agences de dév. Elle décide alors de se consacrer à son logiciel à temps plein et de passer du service de création individuel à de l’édition de logiciel.

Au plus fort, l’agence a compté une trentaine de personnes, travaillant toutes sur le développement du produit. Maintenant que le gros dy travail est fait, l’entreprise a réduit ses effectifs à une dizaine de personnes estimant que le produit, à ce point, ne nécessite plus autant de monde.

L’équipe, dont le siège social est à Paris et le bureau de développement à Casablanca, a choisi de proposer des prix fixes particulièrement bas pour jouer sur la quantité. Elle compte d’abord inonder la région MENA grâce à son bureau commercial à Dubaï, puis de s’attaquer à l’Europe, en commençant par la France, puis l’Italie et l’Allemagne grâce à des revendeurs. Elle prévoit un voyage aux Etats-Unis à la fin du mois pour y présenter sa solution et trouver des investisseurs.

Partager

Articles similaires