Get in the Ring, enfin un concours pour les startups marocaines en expansion internationale

Lire en

La Maroc ne manque pas d’évènements startups, mais ils se tournent généralement vers les idées et les business plans plus que vers les entreprises en croissance. Et c’est normal ! Le Maroc est encore un pays jeune en terme de startups. Si le pays peut compter sur de nombreuses agences web et offshoring, quelques géants internationaux du e-commerce et un petit groupe de studio de jeux vidéosdesign et média, il compte encore peu de startups innovantes ayant prouvé leurs modèles.

Loin des Startup Weekends, Startup Cup, concours Enactus et autres, Get In The Ring s’adresse aux startups « ayant déjà du vécu » et ayant des ambitions internationales. 

Organisé par Startup Maroc, l’équipe à qui l’ont doit déjà les Startup Weekends et Startup Cup Maroc, Get in the Ring est un concours international chapeauté par la Kauffman Foundation et qui a pour objectif de valoriser des startups prometteuses auprès d’investisseurs internationaux à travers un concept pour le moins original puisque les entrepreneurs « s’affrontent » sur un ring.

Comme lors d’une compétition de boxe, deux entrepreneurs se retrouvent sur le ring, sur l’appel d’un chauffeur de salle remonté à bloc, et s'affrontent en anglais, car il s’agit d’être prêt, en cas de victoire, à affronter des entrepreneurs des quatre coins du monde. L’analogie avec la boxe s’arrête là ; pas d’uppercut dans cette compétition, mais un jury qui choisit le meilleur pitch.

La compétition se divise en trois tours, les tours nationaux, qui ont lieu dans plus de 50 pays, les tours régionaux, qui ont lieu dans plus de huit régions, et enfin la grande finale qui se tiendra à Rotterdam, le 21 novembre 2014. La startup gagnante remportera plus de un million d’euros en investissement. 

L’étape marocaine a eu lieu le 22 Juillet 2014 au Technopark de Casablanca. Huit startups marocaines innovantes se sont affrontées dont :

  • ScreenDy, une plate-forme en cloud qui permet de développer des applications mobiles natives et personnalisées en quelques jours sans produire aucune ligne de code et dont nous vous racontions l'aventure ici,
  • TelecomAuthorities, une entreprise offrant un monitoring des réglementation mondiale relatives aux agréments des objets connectés,
  • Kezakoo, une plateforme de e-learning vidéo pour étudiants de tous niveaux,
  • MOOR"S, une marque spécialisée dans les équipements de surf et qui commence à exporter en Europe, Hawaï, la Californie, Amérique du Sud et bientôt Bali,
  • Azur Systems, un service permettant aux organisateurs d'événements de gérer tous les aspects de leur événement,
  • MyVLE, un système d’e-learning très bien fait dont nous vous avions parlé ici,
  • NETpeas, un système de monitoring des failles de sécurité des systèmes d’information, qui compte parmi les pionniers du web marocain,
  • Shorein.com, une solution de recrutement en ligne.

Le jury a élu ScreenDy comme "champion" marocain. La startup affrontera les autres champions africains au Rwanda en septembre prochain.

Lire en

Pays

Partager

Articles similaires