Fatim-Zahra Biaz remporte la 2ème édition du Prix Karim Jazouani

Pour la deuxième année consécutive, nous vous avons demandé, vous, nos lecteurs, de nommer les personnes qui ont fait le plus pour les startups marocaines ces douze derniers mois, et nous n’avons pas été déçus par votre enthousiasme et vos suggestions. 

Aujourd’hui, alors que notre contributeur et ami Karim Jazouani aurait fêté ses 36 ans, nous souhaitons lui rendre hommage en annonçons les lauréats de cette seconde édition. Sans Karim Jazouani, le web marocain ne seraient pas là où il en sont aujourd’hui ; sans sa motivation, son dur travail et sa passion, la scène startup marocaine n’aurait pas eu la même présence et visibilité qu’elle a à l’heure actuelle.

Cette année, le prix Karim Jazouani revient à Fatim-Zahra Biaz. Depuis qu’elle a ouvert New Work Lab en mai 2013, Fatim a réussi à transformer l’unique espace de coworking du pays en lieu de rencontre pour tous les acteurs de l’entrepreneuriat.

Fatim y a accueilli et organisé de très nombreux évènements dédiés aux entrepreneurs, mais aussi aux développeurs et community managers, permettant ainsi de donner une voix à tous les acteurs de l’entrepreneuriat web. Elle a aussi tenu à donner une dynamique internationale à la communauté locale en invitant à intervenir, via vidéo-conférence ou en personne, des acteurs comme Elise Nebout, manager de l’accélérateur parisien Le Camping, le duo d’entrepreneurs français Michel & Augustin, ou encore directeur technique de la campagne d’Obama, Harper Reed. Il nous faut aussi mettre en avant le rôle que Fatim a eu avec Wamda. Outre son aide à l’organisation de notre événement Wamda Debate, Fatim a aussi écrit des articles sur les startups marocaines et nous fait, régulièrement, remonter des informations sur les startups marocaines.


Fatim-Zahra Biaz au centre avec la lettre W

L’événement phare du New Work Lab est le Pitch Lab, un rendez-vous mensuel durant lequel quatre entrepreneurs présentent leur startup devant leurs confrères. Pour reprendre les mots d'un de nos lecteurs, « le Pitch Lab aide les entrepreneurs à affiner leur pitch pour [être prêts pour] des compétitions comme Maroc Startup Cup ou Seedstars Morocco ».

D’autres lecteurs ont préféré appuyer sur la touche humaine de Fatim, « Elle donne plus aux startups qu’elle ne récupère pour elle. Elle s’occupe de New Work Lab avec beaucoup d’amour ».

Nous tenions aussi à féliciter la personne qui a suivi de très près Fatim Biaz dans les nominations : Adnane Addioui. Adnane est un membre très actif de l’entrepreneuriat marocain qui a beaucoup fait pour promouvoir l’entrepreneuriat social dans le royaume et à l’étranger. Outre ses actions de formations au Maroc et à l’étranger, Adnane est le cofondateur et président du Moroccan Center for Innovation and Social Entrepreneurship (MCISE) et a pris cette année la tête d’Enactus Maroc avec grand succès. Enactus est une ONG qui aide les étudiants à monter des projets d’entrepreneuriat social durables puisque les étudiants doivent pouvoir laisser, après quelques années, le projet aux mains des groupes recevant ces aides. Vous pouvez lire le rapport publié par le MCISE dédié à l’entrepreneuriat social au Maroc sur Wamda.

Découvrez le lauréat de l'édition 2013 ici.

Partager

Articles similaires