L'International Innovation Summit, un évènement tech de haut niveau en Tunisie

Deux jours durant, des étudiants tunisiens en ingénierie et nouvelles technologies, des développeurs de logiciels et des représentants d’entreprises tech (dont IBM et Expensify) se sont retrouvés à Hammamet, une ville balnéaire tunisienne, pour le International Innovation Summit.

Ils y ont participé à une série de discussions et de débats sur les derniers évènements technologiques et les perspectives pour le monde de la high-tech, abordant des sujets aussi variés que le cloud computing ou comment créer un écosystème entrepreneurial.

Tunisie, le prochain hub d’innovation régional


Marc-Arthur Pierre Louis de IBM

Pour les multinationales tech, de plus en plus à la recherche de nouveaux marchés et bases opérationnelles, la Tunisie s’impose comme une option intéressante, de par sa main d’œuvre hautement qualifiée et son faible coût de la vie. Parallèlement, de nombreuses organisations et institutions oeuvrent à promouvoir l’entrepreneuriat et les nouvelles technologies au sein du pays. Mais les défis demeurent nombreux, notamment en ce qui concerne la communication et l’hésitation des entrepreneurs tunisiens à s’implanter à  l’étranger ou à faire appel à des mentors internationaux.

Les organisateurs de l’événement s’étaient donnés pour objectif de mettre en avant ces tendances et défis propres à la Tunisie, tout en abordant les tendances internationales, afin de  « promouvoir l’idée que l’entrepreneuriat peut et doit être lié à l’innovation, montrer ce que nous [les Tunisiens] pouvons faire en innovant et discuter des ressources dont les entrepreneurs ont besoin pour réussir » explique Taher Mestiri, co-organisateur de l’évènement.

Un événement autant théorique que pratique 

Les organisateurs avaient pour objectif de stimuler de nouvelles idées tout en favorisant les rencontres entre participants.

De nombreuses conférences, sur la big data et la cyber sécurité, les défis et le management des ressources dans le Cloud, ou encore les technologies des wearables, ont ainsi mené à des discussions continuant longtemps après la fin des talks. Plutôt que de fournir des solutions aux problèmes actuels, les speakers ont invité l’audience à trouver eux-mêmes les solutions innovantes de demain.

Pour mener ces conférences, l’événement a pu compter sur des professionnels reconnus tels que David Barrett de Expensify qui a mené un débat sur le cloud computing, des cadres d’IBM qui ont présenté leur logiciel Bluemix, ou encore Ahmed Darwish de l’Institute of Electrial and Electronics Engineers (IEEE) qui a exposé les défis que rencontrent les acteurs de la région MENA désirant y créer un écosystème entrepreneurial fort.

Les participants ont aussi pu accéder à de nombreux forums afin de trouver des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent lorsqu’ils veulent développer ou vendre des logiciels. Ils ont aussi pu pitcher leurs produits devant un groupe d’investisseurs.


Démonstration d’un jeu vidéo de K’Art Studio

Deux entreprises tunisiennes, Winkom, un portail en ligne permettant aux consommateurs d’acheter des produits directement auprès des producteurs, et K’Art Studio, un studio développant des solutions de réalité augmentée, ont aussi tenu des stands pour interagir directement avec les participants.
 

Place aux jeunes

La majorité des participants semblaient être des étudiants, pour qui cet événement représentait une occasion rêvée de rencontrer des entrepreneurs dont s’inspirer et des investisseurs avec qui networker. Siwar, un étudiant en informatique de Tunis, explique ainsi : «  J’ai été inspiré par de nombreuses choses. Je suis aussi intéressé par l’entrepreneuriat donc c’était intéressant de me faire des contacts. »


Ahmed Darwich de IEEE

Les conférenciers et organisateurs ont poussé les étudiants à tirer avantage des défis que rencontre la Tunisie à l’heure actuelle et à les transformer en opportunité. Ahmed Darwich a notamment lancé un message à la nouvelle génération : «  N’ayez pas peur d’échouer, assurez-vous d’être différent et de ne pas être une personne parmi tant d’autres. Et surtout, n’oubliez jamais de sourire ! C’est l’un des rares gestes compris universellement ».

Pays

Partager

Articles similaires