Startup Bus Africa devient AMPION Venture Bus, traverse le Maghreb et lance un programme d'accélération

 
L’an dernier, 30 Africains et Européens s’étaient embarqués dans une aventure assez inhabituelle : monter à bord d’un bus au départ de Harare, au Zimbabwe, pour construire des prototypes de startup en cinq jours et les présenter lors de la finale de la Global Entrepreneurship Week, en Afrique du Sud, à Cape Town. 
 
Cette année, ce hackathon sur roues monte en puissance. Il quitte le giron de l’organisation internationale Startup Bus et développe son propre modèle, plus adapté au continent africain. Au programme de cette seconde édition, quatre bus, et non plus un, pour couvrir les quatre régions du continent, dont un en Afrique du Nord, et un programme de pré-accélération pour les participants souhaitant continuer l’aventure à la suite du hackathon. 
 
Nous avons demandé à Fabian Guhl, le fondateur de AMPION (pour AMPlifying PIONeership), l’organisation derrière ce hackathon rebaptisé AMPION Venture Bus, de nous expliquer l’avantage de ce programme et de nous parler de ce nouveau programme d’accélération.
 
Un hackathon sur roues
 
Le concept du bus est assez simple : une fois montés dans le bus, les participants proposent des idées de startups, se réunissent en équipes de trois à cinq personnes et choisissent de travailler sur une de ces idées. 
 
 
Chaque soir, après une longue journée de route, le bus s’arrête dans un hub tech, afin de permettre aux participants de rencontrer des acteurs de l’entrepreneuriat local, de dormir quelques heures et de se remettre à travailler sur leurs projets, sans risque de mal de coeur. A la fin de ces cinq jours, le bus rejoint un évènement d’ampleur régional. Les participants ont alors la chance de participer à cet évènement et les meilleurs pourront y présenter leur projet devant un jury composés d’investisseurs, d’acteurs clé et d’entrepreneurs. Retrouvez le récit de mes trois jours à bord du Startup Bus européen l’an dernier. 
 
Les avantages pour les participants sont nombreux, insiste Fabian. Participer au Venture Bus permet d’améliorer ses compétences, d’apprendre à monter une startup et de recruter des co-fondateurs ou développeurs, comme dans un hackathon normal, mais aussi de découvrir différents hubs tech et de rencontrer des entrepreneurs du monde entier. 
 
 
Cette année encore, les bus devraient être constitués de 20 entrepreneurs locaux et de 20 entrepreneurs internationaux, venus d’autres réglons africaines et d’Europe essentiellement. Cela permet aux entrepreneurs de confronter leurs façons de travailler et de penser, avec celles d’entrepreneurs venant de pays différents, mais aussi de s’ouvrir à de nouveaux marchés.
 
Pour ces raisons, ce hackathon n’est pas uniquement constitué d’entrepreneurs en devenir ou de jeunes développeurs, comme c’est souvent le cas lors des hackathons, mais compte aussi de nombreux entrepreneurs matures, parmi les entrepreneurs locaux, et de nombreuses personnes travaillant déjà dans l’écosystème startup et cherchant à se lancer sur le continent african, parmi les entrepreneurs internationaux. Des investisseurs et des mentors prendront aussi un siège dans le bus afin de rencontrer les entrepreneurs.
 
 
Le premier bus, au départ de Lagos et à destination d’Abidjan, partira lundi 27 et rejoindra My African Startup, un évènement co-organisé par AMPION et la fameuse école de commerce française HEC. Le dernier bus, qui relira Alger à Tunis  sera sur la route du 14 au 19. L’évènement de destination sera prochainement annoncé et sera co-organisé par AMPION et l’école phare de coding tunisienne ESPRIT. Un second bus sera peut-être ajouté pour le Maroc début 2015.
 
Vous pouvez candidater dès à présent et jusqu’à une semaine avant l’évènement. 
 
Un programme de pré-accélération
 
Pour être sur que les participants puissent continuer leur expérience entrepreneuriale après le bus, l’équipe de AMPION va lancer, cette année, le AMPION Fellowship Program, un programme offrant du mentorat online et offline, en partenariat avec la Mara Foundation et vc4africa et une sélection de mentors dans chaque hub tech, ainsi qu’un accès gratuit à des espaces de travail dans chaque hub tech africain, notamment à travers le réseau Afrilabs, et une aide financière.
 
Ce programme sera ouvert aux participants voulant développer un projet qui pourrait avoir un réel impact sur la société. Les participants seront sélectionnés sur leur business model, et peuvent proposer un projet différent de celui qu’ils ont développé dans le bus. Au moins un membre de l’équipe doit avoir pris part à un des Venture Bus.
 
Ce programme d’accélération est financé par les sponsors de AMPION, SAP, Microsoft et MTN, et par du crowdfunding. La campagne IndieGogo devrait permettre de lever 35 000€. Vous pouvez participer dès maintenant. 
 

Pays

Partager

Articles similaires