Comment 5 entrepreneurs maghrébins ont rencontré leur associé [WamdaTV]

Une question mène bien souvent à une autre, surtout quand la réponse n’est pas celle à laquelle vous vous attendez.

Il y a quelques mois, nous avons demandé à des entrepreneurs tunisiens et marocains de nous expliquer comment ils avaient rencontré leur co-fondateur. Nous nous attendions à ce qu’ils nous avouent avoir rencontré leur associé par hasard, lors d’une conférence tech, comme cela a été le cas pour Amine Chouaib de Chifco, parmi leurs amis d’enfance, comme Youssef Hassar de  MesCadeaux.ma, ou au travail comme Taher Alami d’Abweb, au lieu de ça, la moitié nous a répondu ne pas avoir d’associé. 

Pour Walid Sultan Midani de Digital Mania, ce n’était pas volontaire, il n’avait tout simplement pas réussi à trouver quelqu’un croyant au potentiel d’un studio de création de jeux vidéos en Tunisie, mais pour Youssef El Hammal de Stagaires.ma et Taher Alami, ils s’agissaient au contraire d’un choix revendiqué.

« Je préfère faire tout moi-même » revendique Youssef El Hammal expliquant qu’ « il y aura toujours de le frustration par rapport au fait que l’autre ne fait pas suffisamment d’efforts. »

Taher Alami adopte lui une position assez atypique, pour lui il faut créer sa première entreprise tout seul, et chercher des associés pour lancer les entreprises suivantes.  

Découvrez dans cette vidéo pourquoi ces entrepreneurs ont choisir de lancer leur entreprise en solo et comment les autres ont choisi leurs cofondateurs.

Vous pourriez aussi trouver ces articles intéressants :

Lire en

Pays

Partager