Wamda Capital lève 75M$ pour investir en growth stage

Wamda Capital a annoncé le 17 juin le lancement de Wamda MENA Ventures I, un fonds d’investissement régional destiné aux startups en phase de développement et doté de 75 millions de dollars. Le fonds, le plus gros dans sa catégorie à ce jour, a effectué cette levée auprès de International Finance Corporation (IFC), une structure de la Banque Mondiale, Abraaj Group, Crescent Enterprises et Zain Group.

Avec ce lancement, Wamda Capital est appelé à devenir le premier fonds d’investissement en capital-risque de la région MENA avec des investisseurs sur le terrain dans les villes les plus innovantes de la région : Dubaï, Amman, Beyrouth et, prochainement, Le Caire

Un nouveau chapitre

Ce nouvel véhicule de financement est né d’un constat : les entrepreneurs de la région rencontrent de grandes difficultés pour se financer en phase de développement. D’abord ressenti par les responsables de Wamda Capital en charge de Mena Venture Investments (MVI), le premier véhicule de financement du fonds et le plus large fonds d’amorçage de la région, ce défi a été confirmé par les résultats du rapport du Wamda Research Lab publié en 2014. Il en ressort, en effet, que 76% des investissements effectués au Liban, en Jordanie et en Egypte ne dépassent pas les 500 000 USD et 68% des investissements ne reçoivent pas de follow-on funding. Pour l’équipe de Wamda Capital, ce manque de financement empêche des entreprises pourtant aptes à se développer à grande échelle d’atteindre le potentiel et de devenir des leaders régionaux et globaux.

Le Fonds vise à investir dans des startups tech en forte croissante, leaders sur leur marché et menées par des entrepreneurs exceptionnels. Wamda Capital offrira un accompagnement stratégique approfondi et régulier, un accès aux marchés du Golfe à travers des partenariats uniques et des expertises métier sur des segments clés tels que le e-commerce, le contenu digital, la fintech ou encore le B2B.

La suite logique de l’aventure Wamda


Fadi Ghandour présente les bénéfices de la responsabilité entrepreneuriale des entreprises

Les trois associés opérationnels que sont Khaled Talhouni, Walid Faza et Lana Alamat sont épaulés par Fadi Ghandour, le fondateur d’Aramex et acteur essentiel du développement de l’écosystème startups en région MENA.

Ghandour a commencé sa carrière en cofondant Maktoob, qui a donné lieu à la plus grosse acquisition technologique de la région à son époque. Il a ensuite travaillé à rassembler les différents acteurs de l’écosystème entrepreneurial, encore naissant, tels que Endeavor, Injaz, Oasis500, tout en finançant des startups et en créant des plateformes entrepreneuriales allant au delà du financement.


L’événement Celebration of Entrepreneurship, en 2010, a abouti à la création de Wamda

C’est ainsi qu’a été lancé, en 2010, la plateforme Wamda. L’équipe a pour objectif de donner aux entrepreneurs de la région MENA les outils dont ils ont besoin à travers quatre activités : un média dédié à l’entrepreneuriat dans le monde arabe, des programmes et évènements pour la communauté parmi lesquels des sessions de mentorat et des ateliers, un laboratoire de recherche et des programmes dédiés aux grosses entreprises pour les aider à soutenir et promouvoir l’entrepreneuriat. Habib Haddad, cofondateur et PDG de la plateforme Wamda, sera impliqué dans les activités de Wamda Capital en tant que Venture Partner.

« Le secteur tech est soutenu par une demande croissante du grand public et conduit lui-même au développement économique, à l’innovation et à l’emploi à travers la région, explique  Fadi Ghandour. Nous avons travaillé avec les entrepreneurs tech lorsque l’industrie n’en était qu’à ses débuts et allons continuer notre chemin ensemble. » Alors que Wamda Capital confirme son engagement à accompagner les startups de l’amorçage au développement, il devient une priorité pour le fonds d’aider les startups à grandir au delà des frontières MENA et de leur donner les moyens de faire l’objet d’acquisitions et fusions. « Nous sommes aux prémices d’une incroyable phase de développement pour le secteur tech de la région MENA » conclue Fadi Ghandour.

Wamda Capital inaugure ce fonds avec des investissements dans deux entreprises :

News Group International, spécialisé dans le sourçage, la distribution, la création, le monitoring et l’analyse de l’information en région MENA et dans le sous-continent indien

Jamalon, la plus grande libraire arabophone en ligne, qui vise à devenir le premier fournisseur de connaissance dans la région.

Pays

Partager

Articles similaires