Au Moyen-Orient, les journaux doivent continuer leur mutation numérique

Lire en

Nous passons beaucoup de temps sur nos appareils intelligents, smartphones, tablettes et autres. Nous en sommes conscients. Ce que nous savons aussi, c’est que la majorité d'entre nous obtiennent des informations via ces appareils.

Ainsi, le passage au numérique, selon l’index qui vient d’être publié récemment Digital Media Index, est « devenu un passage obligé, à ce stade ». Une des conclusions principales du rapport, qui peut sembler aller de soi, porte sur le fait que les médias traditionnels n’attirent plus autant l’audience que les médias numériques. Et même les médias digitaux doivent « continuer à chercher des techniques novatrices pour publier le contenu afin d'attirer l'attention du consommateur ».

Ce nouveau rapport trimestriel, qui aborde le sujet des institutions médiatiques et la transformation numérique dans les pays de Conseil de Coopération du Golfe, couvre le dernier trimestre de 2016.

Des entreprises tech comme Ibtikar, une société de recherche pour les études de marché, iClick pour les applications smartphones et  Quant pour l'analyse des données ont tous contribué à la création de l'index.

Les utilisateurs actifs d'Internet idans les CCG. (Images via Digital Media Index)

L'Index est aussi en mesure de connaître les platesformes auxquelles ces utilisateurs accèdent le plus. Facebook est le plus populaire dans la majorité des pays (75%), puis vient Twitter (49 %) et Instagram (46%), puis LinkedIn (12%).Facebook a été utilisé par 97% des utilisateurs d'Internet au Qatar, 93% d'entre eux à Bahreïn, et 92 % d'entre eux dans les EAU.

Sans surprise,  l'Arabie Saoudite se place au premier rang dans l’utilisation de Twitter parmi les pays du CCG avec 53%. Cependant, même en Arabie Saoudite, Facebook a attiré plus d'internautes avec 65%.Quant à Instagram, les EAU ont le taux de pénétration le plus élevé avec 56 % des utilisateurs d'Internet qui possèdent un compte Instagram, même chose pour LinkedIn avec 18% d’utilisateurs.

La présence des journaux sur les réseaux sociaux.

Comment les journaux sont présents sur ces plates-formes?

Sur la base de ces chiffres, l'Index a étudié 112 journaux, pour apprendre à connaître leur fonctionnement et la plateforme qu'ils utilisent.Selon le rapport, le journal a commencé à réaliser l'importance des plateformes en ligne (en plus du site web) dans la réduction des coûts, en particulier les coûts de distribution, l'acquisition de clients et l’augmentation des profits.Ils se sont donc orientés vers le monde numérique.

En ce qui concerne les plates-formes de communication, 88% des journaux utilisent Twitter, 75% utilisent Facebook, 66% lisent les newsletter, 40 % sont sur Instagram, 39 % utilisent Google Plus, 10% utilisent LinkedIn et 8,7 % utilisent Telegram.

Pour conclure, l'Index a rapporté que 40 % des journaux  étudiés ont des applications iOS, 38 % ont des applications Android, tandis que quelques-uns possèdent des applications Blackberry et Windows.

 

Lire en

Catégorie Media

Partager

Articles similaires