Ce que je sais de l'échec: Jean-Pierre Mondalek

Lire en

Une startup qui échoue n'est pas une fin en soi

Jean-Pierre Mondalek, directeur général du département des moteurs de Dubizzle, n'a pas honte de ses échecs. Prenant la parole lors d'une récente édition de l'événement Young Arab Leaders UAE, aux Emirats Arabes Arabes Arabes, le natif de Dubaï n'a pas hésité à se présenter comme un pionnier en matière d’échec de startups, malgré une carrière à succès de New York à Dubaï.

Mondalek a continué sur cette voie en partageant avec Wamda quelques leçons tirées de ses échecs tout en contribuant au développement de l'écosystème de startups de Dubaï.

Il y a des chances que vous échouez. Lancez-vous en ayant en tête que 90 % des startups échouent et que vous voulez faire partie des 10% qui réussiront. Si vous échouez, ce qui est très susceptible de se produire, il est bon d’embrasser cette expérience et de la partager cette avec votre famille, vos amis et les autres entrepreneurs.Voyez l’échec comme un gage de fierté et non de honte. A failed startup is not the end.

N'ayez pas peur de la stigmatisation. Les entrepreneurs expérimentés dans la région ont eu leur part d'échecs et savent l'adopter au lieu d’en faire une tragédie.

Fadi Ghandour dit souvent dans ses talks qu'il préfère un entrepreneur qui a essayé  et échoué plutôt que celui qui n'a jamais essayé du tout.

Vous aurez besoin d'un mentor. Il est essentiel d'avoir des mentors qui ne sont pas impliqués dans votre startup et qui peuvent vous faire des commentaires objectifs. Que vous teniez compte ou non de ce feedback, c’est votre décision. Idéalement, ce mentor a une expérience dans les startups ou connait bien le milieu dans lequel vous essayez d’évoluer. Nous avons eu un mentor qui a souligné certains problèmes qu'il y avait dans notre business; Malheureusement, nous n'avons pas pris ses préoccupations au sérieux car nous étions trop épris de notre “bébé”.

JP Mondalek Dubizzle logo.jpg

L'emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Si les clients veulent voir vos locaux, ils doivent être accessible. Il est important de parler aux clients pour comprendre les opportunités de produit / marché, l'ajustement et les préférences du client. Mon équipe avait pris la décision un peu tôt de s’installer au Dubai Investment Park. Nous voulions que les clients puissent voir que nous étions des professionnels déjà installés. Mais beaucoup ont dû faire 30 à 40 minutes de trajet pour venir nous voir. Alors que notre choix de l'emplacement semblait logique et prudent pour nous, les clients ont finalement trouvé que c’était un inconvénient et ils auraient préféré un emplacement plus central, même si c'était au détriment de la qualité.

Recherche, recherche, recherche. Pour éviter de commettre la même erreur ci-dessus qui a touché mon équipe, vous devez vous assurer que vous connaissez vraiment votre client cible. Ne présumez pas que votre client est comme vous. Vous devez comprendre quels sont leurs besoins: faire cela en sortant et en parlant à l’un eux via des groupes de discussion, des enquê tes et d'autres méthodes, comme la participation à des forums en relation avec votre projet.

​​​​​​​​​​La structure de l'entreprise est essentielle. Chaque membre de votre équipe de base doit avoir comme mentalité "il faut être investi à 100% pour gagner". Nos trois fondateurs ont maintenu leurs emplois à temps plein, tandis que le troisième cofondateur, venu de l'industrie automobile, a géré le fonctionnement au quotidien de la startup. 

Nous avions pensé que cette configuration permettait à l'entreprise d'avoir accès à des professionnels chevronnés du marketing et des affaires qu'une startup ne pouvait pas se permettre, mais en fait, ce compromis était imparfait car la majorité de l'équipe était occupée avec les obligations de leur travail quotidien et ne pouvait se concentrer sur le projet que pendant les nuits et les week-ends.

Cela a empêché d’aborder les problèmes rapidement et a créé un déséquilibre dans les responsabilités qui a finalement surchargé le cofondateur à temps plein et conduit à plusieurs erreurs commerciales fatales.

Changez de voie lorsque les choses ne fonctionnent pas. Un faux pas ne signifie pas que quelqu'un ne peut plus se lever et gagner à nouveau dans l'avenir. Je concentre mon énergie sur l'aide à des startups pour amasser des fonds et jusqu'à ce jour, je conseille et j'investis dans les startups en tant que Business Angel.

Vous devez analyser vos points forts, vos faiblesses et vos passions et trouver un moyen d'aligner votre travail dans la bonne direction si les choses ne marchent pas. Mon startup dans l'industrie automobile a échoué, alors la meilleure chose à faire pour moi était de rester impliqué dans le sujet que j'aime - c'est comme ça que j’en suis là je suis à présent.

Donnez en retour. Après les hauts et les bas que vous avez rencontré, il est important de donner en retour. Soit prenez la parole en public lors d'événements de la communauté des startups sur les leçons apprises, soit faites vous même du mentorat auprès d’entrepreneurs en début de phase participant à MENA, des initiatives comme le nouvel accélérateur  dans l'industrie de l'aviation à Dubaï, Intelak Nous pouvons tous trouver des façons d’aider via notre expérience.

Finalement, notre écosystème de startups peut croître encore plus quand nous partageons nos expériences les uns avec les autres, y compris les plus difficiles.

 

Lire en

Catégorie Media

Pays

Partager

Articles similaires