L’un des facteurs clé de l'innovation est l'engagement pour la diversité

Lire en

« L'innovation permet de distinguer un leader d’un adepte », a déclaré Steve Jobs, fondateur de Apple.

Pendant les périodes d'instabilité économique, de nombreuses entreprises font l'erreur de considérer les mesures innovantes comme des dépenses inutiles. La réaction immédiate à la morosité consiste à intégrer les coupes budgétaires comme le bunker «go-to» jusqu'à ce que la tempête passe. Cependant, de telles approches défensives éclipsent souvent les opportunités qui surgissent grâce à ce ralentissement économique. Un facteur clé de l'innovation dans toute entreprise est l'engagement pour la diversité.

Construire une équipe cohérente mais variée

Lorsque nous parlons de diversité, l'accent est généralement mis sur le genre, la couleur, l'ethnicité, etcetera. Bien qu'une telle diversité ait certainement sa place dans le monde de l'entreprise, la définition doit être comprise de manière plus abstraite. Afin de prospérer malgré les creux économiques, les entreprises doivent être disposées à accepter et à adopter la diversité via de nouvelles idées. Avoir une équipe diversifiée et un chef inclusif sont des conditions préalables fondamentales. Elles permettent d’ incuber un environnement où les idées nouvelles et créatives sont les bienvenues.

« La distance entre quelqu'un qui atteint ses objectifs de façon cohérente et ceux qui passent leurs vies et leurs carrières à seulement suivre, est le kilomètre supplémentaire à savoir franchir », pour citer le conférencier et l'auteur de comment motiver son business, Gary Rayan Blair.

Wael Fakharany, ancien chef régional de Google au Moyen-Orient et en Afrique, a montré son processus, méticuleux, via lequel de nouvelles recrues ont été interviewées par un large éventail de personnes de différents départements. Ces dernières ont ensuite collectivement pris des décisions d'embauche en tant que comité, par opposition à une responsabilité unique. Il a expliqué: « La raison pour laquelle nous la concevons de cette façon est pour nous assurer que nous arrivions à une équipe culturellement et socialement diversifiée qui peut facilement s'engager avec des personnes de milieux différents. Nous trouvons que cela favorise l'acceptation et la tolérance entre les employés, ce qui encourage le dialogue de groupe en matière de prise de décision et invite les membres à proposer spontanément de nouvelles idées sans crainte de jugement ou de réprimande. »

Pour prospérer malgré les creux économiques, les entreprises doivent accepter la diversité en termes d'idées nouvelles( Image via Rania Abdallah).

Favoriser la créativité

La diversité dans le milieu de travail encourage également un environnement de créativité, une caractéristique qui se retrouve dans la marque de bijoux Azza Fahmy. En tant que détaillant de bijoux renommé, Azza Fahmy se targue de l'expérience qu'elle peut offrir à ses clients. Lorsque la révolution a eu lieu en Égypte, la société a dû regrouper collectivement les idées de son équipe afin de trouver une manière de préserver ‘l'expérience Azza Fahmy’ tout en procédant aux restrictions budgétaires nécessaires. Fatma Ghaly, directrice générale de la société, a déclaré: « Nous sommes devenus très conscients de nos coûts pendant la révolution et de ses conséquences immédiates. Il est devenu très clair que nous devions réduire notre budget, mais nous devions le faire de manière créative de façon à ce que cela ne nuise pas à notre réputation ou à notre clientèle. » L'équipe Azza Fahmy a mis sur la table l’expérience de chacun et des idées pour restructurer les opérations de marketing en se lançant sur le web. En termes de produits, ils ont capitalisé sur l'esprit patriotique qui a prévalu en produisant des collections sur le thème égyptien. Les deux initiatives se sont révélées des mâts robustes qui ont aidé les entreprises à faire face à la tempête.

L'agilité est la clé

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'elle cherchait dans de nouveaux candidats à l'emploi, Dalia Wahba, présidente et cofondatrice de CID Consulting, une société de conseil en gestion et communication depuis 1995, a cité l'agilité comme un attribut principal. « Nous recherchons des gens qui ont une grande flexibilité quand il s'agit d'un environnement économique fluctuant. De telles périodes nécessitent généralement de savoir gérer des crises, il est donc important que nous ayons une équipe capable de répondre rapidement et efficacement avec des solutions intelligentes », a-t-elle déclaré. Selon elle, la génération plus jeune est plus agile et peut plus s’adapter aux pressions du travail. « Non seulement ils sont plus résistants aux chocs et aux changements qui se produisent, mais ils ont aussi des niveaux d'énergie plus élevés quand ils essayent de travailler dans les moments difficiles, » dit-elle. Cette capacité à faire face aux chocs va de pair avec l'innovation. La formule du succès est d'avoir une équipe qui se compose de membres variés, progressistes, qui sont passionnés et avides de savoir, et qui contribuent tout en maintenant la créativité et l'innovation comme moteurs.

« Chez Azza Fahmy, nous recherchons des personnes qui sont entrepreneurs. Je veux des personnes qui puissent arriver au sein de l’entreprise et la traiter comme la leur. Notre culture d'entreprise ne dispose pas de règles strictes afin que vous puissiez ordonner votre propre journée, mais il y a des lignes directrices », a déclaré Ghaly. Ce type de flexibilité exige que les employés s’auto-motivent et se passionnent pour le travail qu'ils exécutent afin qu'ils puissent canaliser leur créativité à bon escient et être en mesure de résoudre les problèmes de façon autonome, a-t-elle ajouté.

La volonté de savoir prendre des risques

La volonté de prendre des risques sans crainte de l'échec est l'atout final, et peut-être le plus crucial, nécessaire pour rester à flot en période de turbulence. Il y avait un consensus partagé que l'échec devrait être accueilli comme une opportunité d'apprentissage par lequel les entreprises pourraient affiner leurs activités et leurs stratégies. Wahba a déclaré: « Il est impératif d'accepter qu'il y aura des pertes le long du chemin. En faisant l'expérience d’un tel échec, vous apprenez et vous saurez mieux encaisser les coups dans le futur. » Dans le même esprit, Ghaly a déclaré: « Échouer fait partie du processus. Une entreprise prospère doit être prête à essayer de nouvelles choses sans craindre l'échec et considérer cela comme une façon d'apprendre. » Si vous allez un peu plus loin, Fakharany a déclaré que l'échec est au cœur des opérations stratégiques de Google. « Google conçoit en fait des produits qui sont parfois destinés à échouer », a-t-il dit, « Bien sûr, vous allez prendre des coups au départ, mais tous les jours, vous apprendrez 20 manières différentes de ne pas tomber. »

C’est important que les entreprises reconnaissent la nécessité d'innover en période de ralentissement économique, et que cette innovation soit rendue possible grâce au fit d’embrasser la diversité dans l'ensemble de ses manifestation: culturelles, idéologiques, et la volonté d'accepter de nouvelles idées avec la conscience qu'elles peuvent ou non réussir. La plupart des entreprises paniquent en période d'instabilité. La volonté de prendre des risques et d'agir rapidement dans une telle période est ce qui sépare les dirigeants des disciples.

Feature image via Pixabay

Lire en

Catégorie Media

Pays

Partager

Articles similaires