Cette startup égyptienne prévoit de réguler les cours privés

Lire en

Dans le monde arabe, y compris en Égypte, de nombreux étudiants dans les écoles publiques et privées paient aux enseignants des suppléments pour les services de cours privés extrascolaires, car généralement le niveau d'enseignement est faible dans ces écoles.

L'Agence centrale pour la mobilisation et les statistiques publiques (CAPMAS) a déclaré dans un rapport de 2010/11 que les familles égyptiennes consacraient 4,6% de leur revenu annuel à l'éducation malgré des taux de pauvreté élevés. La même étude, CAPMAS a indiqué que 42 % des dépenses des familles partaient dans les cours privés.

Tyro, est une nouvelle plateforme en ligne égyptienne qui essaye de donner aux étudiants l'accès à une éducation de qualité en les connectant à des instructeurs professionnels à des prix raisonnables.

La startup vise à améliorer le climat des affaires en Egypte en permettant aux étudiants de trouver et d'embaucher des tuteurs qui peuvent améliorer leurs résultats scolaires grâce à des séances en ligne.

« Nous avons lancé Tyro parce qu'il donne une expérience d'apprentissage personnalisée avec des instructeurs qualifiés qui est quelque chose de presque quasi inexistant dans le système scolaire actuel en Egypte », a déclaré Mokhtar Ayman, co-fondateur de Tyro à Wamda. « Nous voulons également fournir une source adéquate de revenus pour les personnes compétentes et qualifiées qui aiment enseigner ce pour quoi il sont passionnés. »

Ayman, 23 ans, a obtenu un baccalauréat en marketing et affaires internationales de l'Université MSA et s’est qualifié d’un cours de gestion stratégique au Royaume-Uni. Son cofondateur, Farouk Hosni, 22 ans, est toujours étudiant à l'Université MSA et possède six années d'expérience dans le design UX / UI.

 
La page web de Tyro (Image via Tyro).

Les jeunes entrepreneurs ont lancé leur startup avec 50 000 livres égyptiennes (2 800 dollars EU),et ils ont collecté, en plus de 190 000 livres (10 500 dollars),via des organismes sans but lucratif et éducatif, qui comprenaient également un montant de 1 600 dollars auprès d'INJAZ, une ONG qui permet aux jeunes de s’emparer de leur succès économique.

Comment ça marche

Grâce au site web de Tyro, les étudiants peuvent choisir parmi une liste de tuteurs et des sessions planifiées avec eux selon la matière qu'ils souhaitent. en fournissant un taux de 75 à 200 livres (4 $ - 11 $) par heure selon les qualifications des instructeurs, Tyro donne aux étudiants la possibilité d'avoir des tutoriels audio / vidéo en ligne sur une variété de sujets, y compris les langues, l’économie, l'informatique et la programmation. Il fournit également des séances de préparation en ligne pour les évaluations linguistiques internationales, y compris IELTS, TOEFL, CFA et SAT. Les qualifications, la certification, la disponibilité et les examens des instructeurs sont également disponibles sur la plateforme. L'enseignant reçoit 80 % du coût de chaque heure de tutorat, alors que la plateforme prend une commission de 20 % à chaque session. Tyro compte maintenant 40 enseignants et 300 inscriptions d'étudiants. « L'entreprise est rentable, mais il faut du temps pour récolter ces bénéfices », a déclaré Ayman, expliquant qu'ils s'attendent à faire des profits dans un an ou deux.

Ayman a ajouté que Tyro a réussi à clôturer ce mois-ci son premier tour de table d'investissements auprès d'un investisseur basé à Dubaï spécialisé dans le conseil d'entreprise. Le montant de l'investissement n'a pas été divulgué.

Tyro a réussi à embaûcher 40 professeurs (Image via Pixabay).

Evaluer les enseignants

Tyro applique une stricte stratégie d'application et d'évaluation où les candidats passent par un processus en trois phases.

« Nous examinons d'abord les compétences et l'expérience acquises par l'instructeur candidat et nous lui demandons de nous envoyer les documents qui confirment le CV. Enfin, l'instructeur donne une session d'essai qui est enregistrée en ligne puis envoyée à un expert dans le domaine. L'expert évalue la performance du candidat et a le dernier mot pour l'embauche », a déclaré Ayman.

Plans pour le futur

Les fondateurs de la startup envisagent d'introduire un modèle B2B qui offre des programmes de formation en ligne pour les employés des entreprises au lieu des cours hors internet classiques. « Une telle approche serait moins chère et plus rapide à organiser ces entreprises internationales », a déclaré Ayman. Il a expliqué que la formation en ligne sera 50% moins cher que la formation hors ligne. Mais ils étudient toujours le type de forfait de formation en ligne et le coût pour les entreprises.

 

Le jeune entrepreneur ajoute qu'ils visent également à se développer dans la région du Golfe et à donner des cours de tutorat en ligne aux étudiants de la région du Conseil de Coopération du Golfe.

 

Iman Essam Eldeen, l'un des instructeurs de Tyro qui enseigne la langue anglaise et donne des séances de préparation au TOEFL, IETLS et TEFL, a déclaré que la plateforme en ligne lui confère le privilège de travailler à la maison et en même temps d'apprendre et de développer ses compétences. Elle a dit à Wamda: « J'adore l'idée de la souplesse au travail, car cela me donne toujours le temps d’étudier et de me développer davantage.» Elle a ajouté: « Le démarrage offre aux gens la possibilité d'essayer de nouveaux concepts tels que l'apprentissage en ligne, mais dans un cadre organisé

 

Le Tyro n'est pas la seule startup en Egypte et dans le monde arabe qui offre des séances d'éducation en ligne pour les étudiants qui cherchent un tutorat privé. Plusieurs startups dans les EAU, la KSA et la Jordanie entre autres, ont émergé pour réglementer le secteur et offrir aux étudiants un accès plus facile et plus confortable à une éducation de haute qualité.

 

Feature image via Pixabay.

Lire en

Catégorie Media

Pays

Partager

Articles similaires