A toutes les startups, préparez-vous bien pour ces obstacles [Opinion]

Lire en

Tout le monde sait que le taux étourdissant des startups qui échouent s’élève à 90%. A cause de cela, quelles que soient leurs différences, les startups ont une préoccupation commune et une même pression, surtout pendant leur phase de démarrage; elles doivent réussir à se frayer un chemin sur un parcours d'obstacles plutôt difficiles.

Embauchez les bonnes personnes

La culture d'une startup se forme lorsque des individus, parfois d'origines différentes, se réunissent pour travailler en équipe. Il est essentiel d'embaucher des candidats appropriés le plus rapidement possible, de même que leur capacité à déterminer si leurs talents vont s’accorder, car un retard dans l’engagement des bonnes personnes détruit un temps précieux et peut entraîner de nombreuses complications.

Un exemple probant est Shoes.com Technologies Inc., la société canadienne de commerce électronique forcée à arrêter brutalement ses opérations au tout début de 2017, à mettre ses sites hors ligne et à fermer ses deux magasins à Vancouver et à Toronto quelques années seulement après sa création.

Selon Doug Stephens, fondateur de Retail Retail Prophet, « Shoes.com a souffert d'avoir trop peu de gestionnaires de l'industrie de la mode et trop venant du secteur de la technologie ».

L'expérience de Shoes.com souligne l'importance de recruter les bonnes personnes.

Pour ce faire, allez au-delà du mode conventionnel d'interviewe d’embauche des futurs employés, en ne ciblant pas uniquement la compétence et le professionnalisme. Envisagez de poser des questions liées à la personnalité. Les réponses à vos questions vous aideront à évaluer la valeur globale des candidats et détermineront si elles apporteront un bon ajout à votre équipe.

N'hésitez pas à embaucher des spécialistes dans un domaine particulier, mais des touche-à-tout (personnes qui ont travaillé dans de nombreux domaines, plutôt que d'acquérir de l'expertise en se concentrant sur un seul.) Après tout, quelqu'un qui peut mettre plusieurs casquettes est un atout pour toute startup, et peut compléter le travail de plus d'un département.

Gérez efficacement les tâches

Une exécution intelligente et efficace est essentielle pour les startups. Vous pouvez avoir une idée formidable pour un produit ou un service, mais la startup n'aura pas l'élan nécessaire sans une gestion efficace des tâches.

Une mauvaise exécution des tâches peut empêcher votre produit ou votre service d'être construit ou livré à temps. Après tout, certains problèmes exigent la priorité, tandis que d'autres peuvent être mis en attente. Il est impératif de distinguer efficacement les deux.

Pour perfectionner cette compétence, respectez les derniers développements dans la gestion et les techniques de projet, y compris les pratiques Agiles, les mécanismes de livraison des produits et tout ce qui se passe entre les deux. Cela vous aidera à jongler et à déléguer efficacement les tâches.

Rationalisez la gestion

Comme trop de cuisiniers finissent par gâcher le bouillon, trop de gestionnaires affaiblissent l'équipe en agissant comme des forces centrifuges.

Les gestionnaires multiples apportent à la table leurs stratégies distinctes et parfois conflictuelles. Cela se traduit par un chaos et une confusion, et ne fait qu’empirer la situation. Le résultat? Une startup peut finir par perdre des potentiels énormes d'argent avant qu'elle ne se stabilise et ne commence à générer un profit.

Si vous voulez une croissance optimale pour votre entreprise, vous avez besoin d'une équipe avec un mélange équilibré de gestionnaires, de spécialistes du marketing et d'ingénieurs, par opposition à une pléthore de personnel appartenant à l'un ou l'autre groupe.

Affinez votre vision

« Trouve la vision, pas l'argent; l'argent finira par suivre. »- Tony Hsieh

Le plus souvent, les startups échouent car elles n'ont pas une proposition de valeur convaincante ou une vision claire. Ceci vaut pour le lancement d'un produit que les utilisateurs ne sont pas encore prêts à acheter parce qu'il est en avance sur son temps.

Un exemple concret est celui de GoWalla, un réseau social axé sur les lieux qui a débuté en 2007 mais qui a vécu en cinq ans et a été vendu à Facebook pour une misère. En plus d'avoir à affronter le concurrent Foursquare en train de lui voler la vedette, la société a créé une application web mobile avant même que les check-in ne soient appréciés des utilisateurs. Cela s'est avéré être un désastre.

Des problèmes similaires surviennent lorsque l'objectif d'une startup est embrouillé et lorsque ses fondateurs supposent que leur produit ou service fonctionnera sans recherche de marché suffisante ou modèle d'entreprise approprié. Les attentes irréalistes et le manque de préparation pour gérer le pire scénario sont toujours des signaux rouges.

Pour conclure

Le lancement d'une startup réussie (au lieu de simplement en rêver ou de le faire décoller uniquement pour qu'il échoue) dépend de la collecte et de l'assemblage de tous les composants appropriés.

Alors, que faire si 90% des start-ups échouent? Il y aura toujours les autres 10 % qui réussissent. Absorbez les leçons de leur succès afin d'aller de l'avant. Avec un plan de réflexion minutieux en place, toute startup  peut, en théorie, rejoindre le très exclusif  « club des licornes ».

Feature image via Stockvault.

Lire en

Pays

Partager

Articles similaires